HISTOIRE ET CULTURE
La spéléologie

Au tout début était une aventure exaltante où se mélaient les talents des explorateurs et des scientifiques. Il y avait du beau à revendre, tout était neuf et immaculé, c'était normal et sommes toute banal.

Le respect du karst

Dans son célèbre ouvrage "Les Abîmes", É.-A. Martel démontra en 1894 que des matières en décomposition au fond d'un gouffre pouvaient contaminer des sources situées à plusieurs centaines de mètres, voire plusieurs kilomètres. Il réussit à faire voter une loi, dite loi Martel du 15 février 1902 qui, dès lors, interdit le jet de cadavres d'animaux et de détritus putrescibles.

Cette loi fut l'une des premières dans le monde à inciter l'homme au respect du karst. Cependant elle fut appliquée avec une riguer variable. De grands explorateurs comme A. Bourgin, N. Casteret, G. de Lavaur, B. Gèze et R. de Joly continuèrent à signaler des charognes dans les avens.

Malgré les recommandations et les progrès sanitaires, il n'est pas rare, au cours d'une exploration d'en trouver encore.

 

 

Texte de Claude Viala, Président de la Fédération Française de Spéléologie de 1996 à 1999.

Extrait de "Spelunca Mémoires" n°23 année 1997.

(Suite dans Actions protection)


Copyright © grotte de l'Aguzou 2003-2004
Contactez-nous
Plan du Site
Page créée le : 26/01/04
Vous êtes ici : Sommaire > Historique Protection
Français I Anglais I Espagnol I Allemand I Néerlandais I Italien