Questions - Réponses

Concrétions généralités

Extrait du "Manuel à l'usage des guides des grottes touristiques" Editions Castelet 1996

fleche question

En quelle matière sont les concrétions des grottes ?

Les concrétions sont des minéraux formés en général par de la calcite, du carbonate de calcium, qui est le minéral constituant le calcaire et le tartre des canalisations et des casseroles.

fleche question

Comment se forment les concrétions ?

L’eau d’infiltration contient du gaz carbonique et du calcaire dissous (calcium et carbonate). Lorsqu’elle débouche dans la grotte, elle perd une partie de son gaz carbonique dissous, qui s’échappe ensuite vers l’extérieur. Comme la quantité de calcaire dissous dépend de celle de gaz carbonique dissous, le calcaire se dépose après le départ du gaz, comme cela se passe dans une casserole.

fleche question

Pourquoi certaines concrétions sont-elles semblables à de la glace ?

Le minéral qui forme les concrétions, la calcite, cristallise en cristaux parfois très grands et d'un blanc très pur parfois translucide. Les cristaux font apparaître leurs faces qui réfléchissent la lumière comme le fait la glace.

fleche question

Quelle est l’origine de la couleur des concrétions ?

L’eau d’infiltration contient souvent toutes sortes d’impuretés qui se déposent dans la calcite en la colorant. Ces impuretés viennent des sols ; ce sont surtout des matières organiques, des pollens et des argiles.

fleche question

Pourquoi se forme-il soit des stalactites, soit des stalagmites, soit des planchers ou des coulées de calcite ?

Tout dépend du débit de l’écoulement qui sort de la roche. Pour des débits faibles et réguliers, du goutte à goutte, l’eau perd son calcaire dissous dès la sortie de la roche : au plafond, c’est une stalactite, sur la paroi, une draperie. Pour les débits plus forts, l'eau perd son calcaire dissous plutôt au sol en formant une stalagmite et si le débit est très fort, une coulée et un plancher stalagmitique.

fleche question

Quelle est la vitesse de croissance des concrétions ?

Elle est très variable selon le débit d’infiltration et selon la teneur en calcaire dissous, c’est-à-dire selon les lieux de la grotte et selon le climat extérieur. Certaines concrétions peuvent croître de 1 ou 2 cm en 25 ans, alors que d’autres, voisines, ne s’allongent que d’un mm pendant ce même temps. Cela dépend surtout du débit d’alimentation de la concrétion.

fleche question

Quel est l’âge des concrétions ?

L’âge des concrétions est très variable selon les grottes et selon les sites de la grotte. Certaines concrétions peuvent être âgées de plusieurs centaines de milliers d’années, alors que d’autres comme les fistuleuses (les macaronis) n’ont que quelques siècles ou quelques millénaires.

fleche question

Par quelle méthode date-t-on les concrétions ?

On dose dans le minéral un chronomètre naturel radioactif (l’Uranium et l’un de ses descendants, le Thorium), qui est une impureté apportée par l’eau. La méthode ne permet pas de dater des concrétions plus vieilles que 700 000 ans.

Cristaux de la grotte

fleche question

Quels sont les différents types de cristaux que l'on peut observer dans la grotte ?

La grotte de l'Aguzou recèle trois types de cristaux : la calcite, l'aragonite et le gypse.

fleche question

Qu'entend-on par concrétions dites classiques ?

Les concrétions dites classiques sont des formes cristallines courantes : stalactites, stalagmites, fistuleuses, draperies, disques, colonnes, stalagmitiques et gours. Le minéral les constituant est la calcite. Bien que communes, ces concrétions sont très belles de part leur pureté minérale, leur dégradé de couleur, ou encore leur dimension spectaculaire.

fleche question

Qu'entend-on par concrétions remarquables ?

Les concrétions remarquables en France et en Europe se développent principalement dans des calcaires métamorphisés riches en dolomie mais aussi en différents métaux. Dans la grotte de l'Aguzou, la calcite, l'aragonite et le gypse se distinguent sous des formes étonnantes : excentriques translucides paraissant défier les lois de la gravité, branches ressemblant à s'y méprendre à du corail ou encore, fines aiguilles tapissant les parois comme du givre. La galerie des Fleurs, la galerie des Cierges et les salles Rouges sont les principaux endroits qui nous offrent simultanément cette diversité et cette profusion.

fleche question

Qu'entend-on par concrétions exceptionnelles ?

La grotte de l'Aguzou est principalement connue pour la dimension de ses cristaux de gours. En effet, ces formes de cristallisation de calcite sont les plus impressionnantes que l'on puisse rencontrer dans les grottes. D'autres formes, moins visibles, comme les stalagmites triangulaires sont exceptionnelles. En effet, ce type de concrétion a essentiellement été découvert dans la grotte de l'Aguzou. Une trentaine de grottes françaises en contiennent aujourd'hui. L'aragonite bleue, présente aussi un grand intérêt puisque seulement une trentaine de cavités européennes en disposent. À noter que l'Aguzou est la seule grotte ouverte au public où l'on peut l'observer et l'admirer.

fleche question

Qu'entend-on par concrétions uniques ?

Ces concrétions étonnantes, qui sont sous formes de triangles creux, de bouquets en éventail ou en arborescence, ne se rencontrent nulle part ailleurs. Ces formes uniques de calcite se sont construites dans des gours remplis d'eau. Des conditions physiques et chimiques, durant des millénaires, ont permis de donner naissance à de spectaculaires cristaux d'une extrême pureté. Quatre endroits dans la grotte recèlent ces joyaux : la galerie des Fleurs, la salle des Mille et une Nuits et la baignoire de Star.